Biofutur N° 285 : biodiversité des villes, une préoccupation nouvelle

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Biofutur N° 285 : biodiversité des villes, une préoccupation nouvelle

Thèmes de Biofutur N° 285 : biodiversité des villes, une...

9,80 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Support : Numéro de revue
ISBN : 9782756202532 EAN : 9782756202532
Tec & Doc
Depuis la fin du XIXe siècle, la structure de la ville s'est profondément transformée en intégrant progressivement de plus en plus de verdure sous forme d'arbres d'alignement, de parcs publics et de jardins privés. Progressivement tout une faune et une flore sauvage s'y sont installées, interrogeant alors non seulement les biologistes et les anthropologues qui y trouvent des terrains expérimentaux de choix mais aussi quelques urbanistes et collectivités territoriales. Devenue un des piliers d'une écologie urbaine en pleine émergence, et sans doute aussi d'un développement urbain durable, la biodiversité n'est pourtant pas si simple à définir dans ce contexte. Le premier réflexe de l'écologue est de limiter son objet d'étude à la biodiversité sauvage. Peut-on exclure aussi facilement toutes les espèces domestiques (le chat prédateur par exemple) ou exotiques (les grands massifs de fleurs) d'une biodiversité fonctionnelle, comme le font certaines analyses ? Peut-il exister une biodiversité « urbaine » ? Le débat est lancé mais n'est pas simple, et il est bien sûr orienté par les enjeux et les services écologiques de cette biodiversité-là. La ville n'a pas vocation à devenir une réserve naturelle mais ses nouvelles structures, les demandes explicites de nature de proximité, et sa consommation d'espaces en font un milieu qui ne peut plus rester « anaturel ». En s'appuyant sur cette idée, nous sommes aujourd'hui quelquesuns à orienter le débat en voulant donner à la ville un rôle dans la conservation d'une biodiversité ordinaire comme on tente de le faire pour l'agriculture. Mais les connaissances manquent encore cruellement pour gérer correctement les espèces et les espaces sous très fortes contraintes anthropiques...
Retrouvez la description détaillée du numéro sur RevuesOnline.