Manuel de médecine de catastrophe
Coll. Les Précis

Coordonnateur : JULIEN Henri

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Manuel de médecine de catastrophe

Thème de Manuel de médecine de catastrophe

89,00 € (jusqu'au 01-11-2017, 119,00 € après cette date)

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 960 p. · 14.8x21.6 cm · Broché · 
ISBN : 9782257206763 EAN : 9782257206763
Médecine Sciences

La multiplication des risques et des menaces génère urgences collectives et catastrophes. Depuis trente ans en France, la médecine de catastrophe précise les mécanismes pour prévenir et traiter leurs effets sur les victimes. L’actualisation des connaissances s’impose avec les retours d’expérience, l’évolution des formes d’agression, des techniques médicales et de secours, des moyens logistiques.

Après une définition et une classification des catastrophes, le Manuel de médecine de catastrophe traite de l’organisation et de la planification des secours et soins d’urgence. Il décrit les catastrophes naturelles, technologiques et sociales, les situations sanitaires exceptionnelles, les risques NRBC-e. Les tableaux cliniques sont traités : blast, crush syndrome, brûlés, intoxications, plaies balistiques, ainsi que les techniques spécifiques : triage, décontamination, damage control ... Sont présentés le soutien logistique, la formation et les missions des différents métiers intervenant.

Liste des collaborateurs

Préface

Avant-propos

Remerciements

Liste des principaux acronymes et abréviations

Partie 1. Catastrophes : définitions, classifications

1 – La notion de catastrophe

2 – Concept de médecine de catastrophe

3 – Histoire de la médecine de catastrophe

4 – Intérêt des cindyniques dans le pilotage stratégique des crises et catastrophes

5 – État et catastrophes

6 – Éthique, déontologie et catastrophe

Partie 2. Stratégies et tactiques

7 – Union européenne et organisation des secours – Mécanisme communautaire de protection civile

8 – La sécurité civile en France

9 – Réponse du système de santé aux situations sanitaires exceptionnelles

10 – Plan d’intervention pour catastrophes à effet limité – Du plan rouge au plan ORSEC-NoVi

11 – Intérêt du coefficient multiplicateur en cas d’événement multivictime

12 – Le médecin premier intervenant

13 – Triage des victimes en situation d’urgences collectives et de catastrophes

14 – Poste médical avancé

15 – Chaîne de secours en médecine de catastrophe

16 – Plans blancs – Principes et organisation

17 – Plans de secours en mer et catastrophes maritimes

18 – Sécurité en intervention

19 – Le soutien médical des unités spéciales des forces de l’ordre

20 – Aspects médicolégaux lors des catastrophes

21 – Le préfet de département et la catastrophe – De l’anticipation à la résilience

22 – Médias et catastrophes

Partie 3. Catastrophes naturelles

23 – Séismes destructeurs

24 – Tsunamis

25 – Éruptions volcaniques

26 – Cyclones et tempêtes

27 – Inondations et coulées de boue

28 – Secours en cas d’avalanche

29 – Vagues de froid et santé

30 – Vagues de chaleur

31 – Feux de forêt et médecine de catastrophe

Partie 4. Catastrophes technologiques

32 – Risque industriel

33 – Feux d’habitations

34 – Explosions

35 – Accidents chimiques industriels

36 – Risque chimique

37 – Les accidents nucléaires

38 – Transport des matières dangereuses

39 – Accidents de la circulation

40 – Accidents ferroviaires

41 – Accidents aériens

Partie 5. Catastrophes sociales

42 – Sécurisation des grands rassemblements

43 – Le terrorisme aujourd’hui et quelques orientations qui en découlent pour les secours

44 – Prise en charge préhospitalière des victimes de fusillades

Partie 6. Catastrophes sanitaires – Situations sanitaires exceptionnelles

45 – Pandémie

46 – Épidémie et catastrophe

47 – Les enfants victimes de catastrophe

Partie 7. Tableaux cliniques spécifiques

48 – Crush syndrome

49 – Afflux massif de brûlés graves en temps de paix

50 – Fumées d’incendie et cyanures – Diagnostic et stratégie thérapeutique

51 – Blast

52 – Plaies balistiques

Partie 8. Soins d’urgence collective

53 – Médicalisation de l’avant

54 – Analgésie en contexte de catastrophe

55 – Sédation-analgésie procédurale en médecine de catastrophe

56 – Traumatologie et catastrophe

57 – Damage control en médecine d’urgence préhospitalière

58 – Remplissage vasculaire en situation de catastrophe

59 – Sauvetage-déblaiement

60 – Amputation de dégagement en situation de catastrophe

61 – Secours en montagne

62 – Soins médicopsychologiques d’urgence

63 – La décontamination de masse de victimes d’accidents ou d’attentats chimiques

64 – Prise en charge des patients polytraumatisés en ambiance NRBC

65 – Accueil hospitalier de victimes contaminées par un agent radiologique, biologique ou chimique

66 – Hygiène et catastrophe

67 – Les antidotes

Partie 9. Le soutien logistique

68 – Postes sanitaires mobiles et logistique de catastrophe

69 – L’ESCRIM

70 – Fiche de catastrophe

71 – Transmissions et catastrophe

72 – Le soutien pharmaceutique en médecine de catastrophe

73 – Hélicoptère et catastrophe

Partie 10. Formations et opérationnels

74 – Enseignement de la médecine de catastrophe

75 – Gestion de crise : formation et recherche – Collaboration européenne appliquée aux catastrophes sanitaires

76 – Médecin généraliste et catastrophe

77 – Vétérinaires et catastrophes

78– Infirmiers et catastrophe

79 – Équipes secouristes associatives et catastrophe

Index

Toute nouvelle forme d’exercice de la médecine, de l’organisation des soins, a d’abord été pratiquée, puis enseignée, conceptualisée et enfin officialisée. La médecine de catastrophe, à sa naissance dans les années 1980, n’a pas échappée à cette chronologie.

Lors de ces diverses séquences, dans la diffusion des idées et des connaissances, l’écrit c’est-à-dire le livre demeure un point majeur malgré le développement actuel des apports numériques. La Société française de médecine de catastrophe qui est actuellement la pièce maîtresse de la pratique de cette discipline en France est très active dans ce domaine.

Il est donc logique et normal que trente ans après la parution des premiers manuels, ce soit cette Société qui, sous la direction de son président, le médecin général Henri Julien, présente ce nouvel ouvrage qui tient compte de l’évolution des menaces et des risques, des acquis apportés par les retours d’expériences (RETEX), des nouvelles possibilités dans le domaine des techniques de soins comme de la logistique.

Ce Manuel a pu être réalisé avec la participation de plus de soixante dix auteurs, médecins, pharmaciens, infirmiers, acteurs de secours habituels qui tous dans leur domaine d’activité associent connaissance, compétence, expérience de terrain, pratique de l’enseignement et de la communication. La trame de cet ouvrage est fidèle aux enseignements fondateurs tout en apportant ce que trente ans d’expérience ont révélé.

Après l’approche historique de cette pratique nouvelle, une classification des catastrophes est proposée où apparaît pour la première fois le concept de catastrophe sanitaire dont les exemples ont été nombreux au cours de ces dernières décennies.

La première partie correspond donc aux spécificités de la doctrine de cette discipline.

Viennent ensuite tous les aspects et tous les éléments de la stratégie et de la tactique tels qu’ils existent actuellement en France au crible de son organisation administrative et territoriale. Les spécificités des principales catastrophes sont ensuite décrites ; catastrophes naturelles, technologiques, sociétales et sanitaires, et les circonstances de déclenchement et de survenue, les conséquences matérielles et humaines explicitées.

L’organisation des soins lors des urgences collectives permet de prendre en compte l’ensemble des grandes pathologies observées à l’occasion des événements destructeurs, organisation des soins qui est également tributaire d’une logistique sans faille qui sera étudiée dans un autre paragraphe.

Enfin les aspects propres à l’enseignement sont présentés dans le dernier chapitre fermant ainsi la boucle « de la pratique de terrain à l’enseignement universitaire ».

C’est un ouvrage complet et indispensable aussi bien pour les personnels en début de formation qui y trouveront les notions fondamentales, que pour les plus anciens qui pourront actualiser et conforter des connaissances.

Ce travail confirme que la médecine de catastrophe est une discipline « ouverte » et évolutive.

Médecin-général René Noto (2s)

• Civils et militaires : médecins, chirurgiens, pharmaciens, vétérinaires, infirmiers et personnels de santé,

• Etudiants de médecine de catastrophe et de gestion de crises,

• Cadres et personnels de secours, de sûreté et de sécurité de l’État, des collectivités ou des entreprises,

• Secouristes sapeurs-pompiers et associatifs.

Le coordonnateur : Henri JULIEN est médecin-général, anesthésiste-réanimateur, membre correspondant de l’Académie de médecine. Président de la Société française de médecine de catastrophe, il s’est entouré d’experts reconnus.