Technologies de l'information et intelligences collectives
Coll. Systèmes d'information et organisations documentaires

Auteurs :

Langue : Français

69,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 280 p. · 15.6x23.4 cm · Relié
ISBN : 9782746223615 EAN : 9782746223615
Hermes Science

· PDF : 69,00 € ·
Acheter l'e-book e-book
Technologies de l'information et intelligences collectives analyse les évolutions et les problèmes liés au développement des technologies de l'information. Les conditions de production, de consommation et de circulation des savoirs sont en voie de transformation.
Il s'agit de définir les mutations des pratiques de lecture-écriture en prenant la mesure des changements d'échelles qui affectent les flux documentaires. Technologies de l'information et intelligences collectives a pour but de mieux appréhender les conditions d'émergence d'une politique de la connaissance ouverte et démocratique, ainsi que les processus de dissémination des savoirs sous de nouvelles contraintes, dont celle de la créativité.
Introduction. Chapitre 1. De l'émergence de nouvelles technologies intellectuelles. Chapitre 2. Le carnaval de la nouvelle toile : de l'hégémonie à l'isonomie. Chapitre 3. L'espace sémantique IEML. Vers une réflexivité de l'intelligence collective sur le web. Chapitre 4. L'intelligence collective d'usage. Chapitre 5. Introduction aux appareils de capture sémantique dans les TIC et le SI. Chapitre 6. La conception innovante des objets à intelligence incorporée. Chapitre 7. Formes de lecture et usages du web. Chapitre 8. De la numérisation des revues à l'expérimentation d'une édition de recherche processuelle.
Brigitte Juanals est maître de conférences habilitée à diriger des recherches en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ses recherches portent sur la circulation médiatique des savoirs dans les sociétés contemporaines. Jean-Max Noyer est universitaire et professeur associé à l’Ecole militaire de Saint Cyr Coëtquidan. Il est cofondateur des Archives ouvertes « archivesic » et travaille sur les transformations du procès de travail, sur les technologies intellectuelles émergentes ainsi que sur la question des écritures. Il poursuit des travaux concernant la polémologie et la stratégie théorique.