L'information professionnelle
Coll. Systèmes d'information et organisations documentaires

Auteurs :

Directeur de Collection : CHAUDIRON Stéphane

Langue : Français

49,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 243 p. · 15.6x23.4 cm · Broché · 
ISBN : 9782746245419 EAN : 9782746245419
Hermes Science

· PDF : 49,00 € ·
Acheter l'e-book e-book

Omniprésente au travail, l’information professionnelle fait partie de ces objets familiers qu’il est difficile d’appréhender scientifiquement.

Par ses contributions originales, cet ouvrage aborde le sujet sous l’angle des discours et des pratiques des acteurs concernés par sa production, sa diffusion, son traitement et ses usages. Multi-facettes, il définit tout d’abord les nouveaux périmètres de l’information professionnelle par l’analyse des différentes formes de médiatisation et de discours dans les organisations. Puis, ce livre met en évidence l’évolution des modalités de traitement des documents professionnels. Analysant les représentations liées aux activités informationnelles en contexte professionnel, il s’intéresse tout particulièrement aux experts et aux représentations d’environnements numériques. Enfin, cet ouvrage traite de la diversité des stratégies informationnelles déployées aux niveaux organisationnel et individuel et se focalise plus spécifiquement sur les dimensions sociales et opérationnelles qui structurent les activités informationnelles.

Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

Stéphane CHAUDIRON

Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

Viviane CLAVIER, Céline PAGANELLI

Chapitre 1. Les formes de l’information professionnelle : esquisse des mutations structurelles d’une médiation élargie . . . . . . . . . 27

Adrian STAII

1.1. Une médiatisation généralisée de l’information-communication . . . . 28

1.1.1. La progression de l’informationnalisation et de la médiatisation. . . . . . . . . . 29

1.1.2. Une société et des organisations irriguées par les TIC . . . . . . . 30

1.1.3. Diversité des techniques, diversité des sources, diversité des pratiques. . . . . . . 33

1.2. L’ancrage dans le travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35

1.2.1. Les transformations du travail et les mutations de l’information. . . . . . . . .35

1.2.2. L’information-travail et l’information-contrôle . . . . . . . . . . . 38

1.3. La diversité des médiations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40

1.4. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43

1.5. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44

Chapitre 2. L’information professionnelle dans les discours : le parent pauvre

de l’information spécialisée ? . . . . . . . . . . . . . . . . . 47

Viviane CLAVIER

2.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47

2.2. Concept, terme et définition ou comment approcher son objet de recherche ?. . . . . . . . 49

2.2.1. Questions de méthode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

2.2.2. Des traditions différentes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50

2.3. Les ouvrages de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51

2.3.1. Les glossaires et les terminologies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52

2.3.2. Les encyclopédies spécialisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54

2.3.3. Conclusion intermédiaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57

2.4. Les revues spécialisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58

2.4.1. Constitution d’un corpus d’articles avec Cairn.info . . . . . . . . . 58

2.4.2. Des vocables aux concepts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60

2.4.3. Résultats de la catégorisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60

2.4.4. Conclusion intermédiaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65

2.5. Discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66

2.6. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67

Chapitre 3. Evolution des traitements pour la recherche d’information. Retour critique sur la place

des techniques et des technologies en SIC . . . 71

Geneviève LALLICH-BOIDIN

3.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71

3.2. Les grandes étapes de la recherche d’information . . . . . . . . . . . . . 72

3.2.1. Les premières bases de données bibliographiques . . . . . . . . . . 72

3.2.2. Les premiers travaux académiques (1960-1980) . . . . . . . . . . . 74

3.2.3. Extension des travaux académiques en recherche d’information (1980-1995). . . . 75

3.2.4. Depuis 1995, les systèmes d’information à la recherche de leur public. . . . . . . 78

3.3. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80

3.4. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81

Chapitre 4. Quelle indexation pour l’information professionnelle ? . . . . . 83

Bruno MENON

4.1. L’indexation en ses espaces : pratique, objet d’étude, objet de discours. . . . . 83

4.1.1. Vitalité des pratiques professionnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . 83

4.1.2. Le champ de l’indexation en science de l’information . . . . . . . 84

4.1.3. L’indexation en discours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86

4.2. L’indexation en ses espèces : définitions et typologie . . . . . . . . . . . 88

4.2.1. Un problème de définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88

4.2.2. Caractérisation des formes d’indexation . . . . . . . . . . . . . . . 91

4.3. Configurations, dispositifs, stratégies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98

4.3.1. Formes canoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98

4.3.2. L’indexation de l’information professionnelle . . . . . . . . . . . . 100

4.3.3. Zones d’ombre et hypothèses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102

4.4. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103

Chapitre 5. La gestion des connaissances en contexte professionnel : principes et enjeux . . . 107

Laurence BALICCO

5.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107

5.2. Information, connaissance, savoir, quelle terminologie ? . . . . . . . . . 110

5.3. La gestion des connaissances : quelles perspectives, quels traitements ?. . . . 113

5.3.1. La gestion des connaissances, une dimension technique . . . . . . 113

5.3.2. La gestion des connaissances : vers des traitements à automatiser ?. . . . 115

5.3.3. La gestion des connaissances : une dimension managériale . . . . 119

5.4. La gestion des connaissances : mise en perspective . . . . . . . . . . . . 123

5.5. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126

Chapitre 6. L’information en milieu professionnel : le rôle des experts . . . 129

Evelyne MOUNIER

6.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129

6.2. Comment reconnaître un expert ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131

6.2.1. Un vocabulaire générateur de confusions . . . . . . . . . . . . . . . 131

6.2.2. Une expérience de longue date et des performances de haut niveau. . . . . . . 132

6.2.3. Des caractéristiques cognitives et des performances de haut niveau. . . . . . . . . 133

6.3. Des recherches aboutissant à des résultats divergents . . . . . . . . . . . 134

6.3.1. Une variabilité des résultats liée à la méthodologie . . . . . . . . . 134

6.3.2. Une variabilité « normale » entre les experts . . . . . . . . . . . . . 136

6.4. L’expert : comportements informationnels et circulation de l’information. . . . 137

6.4.1. Les comportements informationnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137

6.4.2. Les experts et la transmission des connaissances . . . . . . . . . . 140

6.5. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144

6.6. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145

Chapitre 7. Usages et représentations des dispositifs en contexte professionnel. . . . . . . . 151

Catherine DE LAVERGNE, Marie-Caroline HEÏD

7.1. Evolution des intranets : problématiques actuelles et cadre analytique . . . . . . 152

7.1.1. Dispositifs internes d’information et de communication professionnelles. . . . . 152

7.1.2. Cadre analytique de l’étude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155

7.2. Le dispositif d’information et de communication internes comme territoire normatif. . . . . . 158

7.2.1. L’entretien de l’adhésion de l’usager aux valeurs de l’organisation . . . . . . . . . 159

7.2.2. L’attribution d’une place dans l’organisation : entre assignation, négociation et contractualisation . . . 160

7.2.3. La structuration des relations sociales et cognitives . . . . . . . . . 162

7.2.4. La structuration des processus de travail et des pratiques professionnelles. . . . 163

7.3. Configurations des intranets, prescriptions et usages effectifs des salariés. . . . . . . 164

7.3.1. Combinaison de logiques et configurations . . . . . . . . . . . . . . 165

7.3.2. Usages prescrits et contournements . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168

7.4. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170

7.5. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172

Chapitre 8. Gouvernance informationnelle et perspective stratégique . . . 175

Dominique MAUREL

8.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175

8.2. De la gestion des documents à la gouvernance informationnelle : évolution d’un concept.. . . . 176

8.3. Enjeux de gouvernance informationnelle dans les organisations . . . . 179

8.4. Gouvernance informationnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182

8.4.1. Concept de gouvernance informationnelle . . . . . . . . . . . . . . 182

8.4.2. Composantes d’un système de gouvernance informationnelle. . . 184

8.5. Perspective stratégique du système de gouvernance informationnelle. . . . 187

8.5.1. Positionnement stratégique du système de gouvernance informationnelle . . . 188

8.5.2. Portée stratégique du système de gouvernance informationnelle. . . . . 190

8.6. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191

8.7. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 193

Chapitre 9. Comprendre la place et les enjeux de l’information dans les organisations. . . . . 199

Brigitte GUYOT

9.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199

9.2. Plusieurs disciplines mobilisables. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200

9.2.1. Organiser les activités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201

9.2.2. Des acteurs engagés dans une action collective . . . . . . . . . . . 203

9.2.3. Le travail et ses acolytes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204

9.2.4. Une ressource à gérer et à exploiter . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205

9.3. Emprunts et contributions des SIC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206

9.4. Des méthodes plurielles pour une approche informationnelle . . . . . . 209

9.5. Quelques résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213

9.6. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 216

9.7. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217

Chapitre 10. Les activités informationnelles en contexte de travail : questionnements en information-communication . . . . . . . . . . . . . . . . 221

Céline PAGANELLI

10.1. Des activités sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223

10.1.1. L’activité principale des acteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223

10.1.2. Le contexte organisationnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227

10.1.3. L’environnement social. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229

10.2. Des activités opérationnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229

10.2.1. Des activités en lien avec des ressources et dispositifs . . . . . . 231

10.2.2. Pour répondre à des attentes variées . . . . . . . . . . . . . . . . . 233

10.3. Des activités stratégiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 234

10.4. Un positionnement info-communicationnel pour approcher les activités informationnelles. . . . 237

10.5. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 238

Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 241