Compostage et Composts
Avancées scientifiques et techniques

Coll. Environnement

Coordonnateur : de GUARDIA Amaury

Langue : Français

99,00 € (jusqu'au 31-01-2019, 120,00 € après cette date)

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 664 p. · 15.5x24 cm · Broché · Quadrichromie
ISBN : 9782743023591 EAN : 9782743023591
Tec & Doc
Les sols remplissent des services écosystémiques indispensables à la vie humaine parmi lesquels celui d’approvisionnement en aliments et de régulation, par le stockage, la transformation et le transfert, de l’eau et des éléments tels que le carbone, l’azote, etc.. La matière organique est un élément déterminant du maintien de ces services de par son incidence sur la structure physique des sols, leurs caractéristiques chimiques et leur activité biologique. De fait, si le retour au sol de la matière organique issue du compostage des déchets et des produits résiduaires organiques est une pratique ancestrale, son intérêt ressurgit aujourd’hui face aux défi s démographiques, alimentaires, climatiques et sociétaux auxquels nous sommes confrontés. L’un des intérêts du procédé, et non des moindres, réside également dans sa robustesse et sa rusticité. Pour autant, des points de vigilance demeurent tant côté impacts du procédé que côté qualité des composts. Cet ouvrage fait le point sur les avancées scientifiques et techniques effectuées ces dernières années dans le domaine du compostage et des composts. Élaboré en quatre parties, il traite tour à tour : des processus, des effets et des déterminants des procédés par aération forcée (Partie 1), des intérêts écologiques et agronomiques des composts (Partie 2), des risques sanitaires et environnementaux associés au procédé et à l’apport au sol de composts ( Partie 3). La quatrième partie est dédiée à une approche substrat de la filière ainsi qu’à une revue des modalités d’usage des composts en agriculture classique et biologique.

Les sols remplissent des services écosystémiques indispensables à la vie humaine parmi lesquels celui d’approvisionnement en aliments et de régulation, par le stockage, la transformation et le transfert, de l’eau et des éléments tels que le carbone, l’azote, etc.. La matière organique est un élément déterminant du maintien de ces services de par son incidence sur la structure physique des sols, leurs caractéristiques chimiques et leur activité biologique. De fait, si le retour au sol de la matière organique issue du compostage des déchets et des produits résiduaires organiques est une pratique ancestrale, son intérêt ressurgit aujourd’hui face aux défis démographiques, alimentaires, climatiques et sociétaux auxquels nous sommes confrontés. L’un des intérêts du procédé, et non des moindres, réside également dans sa robustesse et sa rusticité. Pour autant, des points de vigilance demeurent tant côté impacts du procédé que côté qualité des composts.

Cet ouvrage fait le point sur les avancées scientifiques et techniques effectuées ces dernières années dans le domaine du compostage et des composts. Élaboré en quatre parties, il traite tour à tour : des processus, des effets et des déterminants des procédés par aération forcée (Partie 1), des intérêts écologiques et agronomiques des composts (Partie 2), des risques sanitaires et environnementaux associés au procédé et à l’apport au sol de composts ( Partie 3). La quatrième partie est dédiée à une approche substrat de la filière ainsi qu’à une revue des modalités d’usage des composts en agriculture classique et biologique.

Liste des auteurs

Préface

Remerciements

Introduction

Processus, effets et déterminants des traitements par compostage

Chapitre 1

Aspects biochimiques et microbiologiques du compostage

Patrick Dabert, Anne-Marie Pourcher

Chapitre 2

Hydrodynamique et transferts de masse au sein d’un massif de déchets

Michel Quintard, Céline Druilhe, Anne Trémier

Chapitre 3

Biodégradation de la matière organique

Amaury de Guardia, Anne Trémier, Céline Druilhe

Chapitre 4

Production et transferts de chaleur

Amaury de Guardia, Anne Trémier, Michel Quintard, Céline Druilhe

Chapitre 5

Transformations et transferts de l’azote

Yang Zeng, Amaury de Guardia

Intérêts écologiques et agronomiques des composts

Chapitre 6

Effets de l’apport de composts sur la biodiversité des sols

Mickael Hedde, Yvan Capowiez, Jérôme Cortet, Christian Mougin, Céline Pelosi,

Laure Vieublé-Gonod, Cécile Villenave, Fabrice Martin-Laurent

Chapitre 7

Intérêts agronomiques des composts

Sabine Houot, Laurent Lemée, Safya Menasseri, Virginie Parnaudeau, Christian Morel,

Alain Mollier

Maîtrise des impacts sanitaires et environnementaux

en compostage

Qualité des composts

Chapitre 8

Devenir des pathogènes lors du compostage

Nathalie Wéry, Anne-Marie Pourcher, Jacques G. Fuchs

Chapitre 9

Impact du compostage sur l’antibiorésistance

Anne-Marie Pourcher, Isabelle Kempf, Nathalie Wéry

Chapitre 1 0

Contaminants organiques persistants et émergents : dissipation au cours

du compostage et impacts sur les organismes des sols

Quentin Aemig, Sabine Houot, Marjolaine Deschamps, Christian Mougin,

Sylvain Corbel, Dominique Patureau

Émissions gazeuses et odeurs

Chapitre 11

Exposition aux polluants chimiques et microbiologiques en unité de compostage

et risques pour la santé des travailleurs

Alain Chollot, Valérie Demange, Patricia Dirrenberger, Philippe Duquenne,

Pascal Poirot, Eric Silvente, Xavier Simon

Chapitre 12

Émissions gazeuses et odeurs

Amaury de Guardia, Vincent Blazy

Chapitre 13

Captage, dispersion et traitement des émissions odorantes en compostage

Annabelle Couvert, Dominique Wolbert

Procédés appliqués et usages des composts en agriculture

Chapitre 14

Le compostage des déchets verts : principes et pratiques

André Le Bozec

Chapitre 15

Caractéristiques des biodéchets et traitement par les collectivités en compostage industriel

Thomas Colin, Renaud Piquemal, Carine Frederich, Cécilia Blanc, Guillaume Boucherie

Chapitre 16

Procédés et traitements par compostage des effluents d’élevages

Paul Robin, Jean-Marie Paillat, Élise Lorinquer, Claude Aubert, Aurore Toudic,

Jean-Luc Farinet, Daniel Cluzeau, Paul Ponchant, Pascal Levasseur, Bertrand Le Bris,

Jacques Capdeville, Didier Oudart, Nouraya Akkal-Corfini, Mélynda Hassouna

Chapitre 1 7

Procédés de traitement aérobie dans la filière TMB (Traitements Mécano-Biologiques)

– Production de composts, stabilisation avant stockage ultime

Rémy Bayard, Rémy Gourdon

Chapitre 1 8

Modalités d’apports des composts en agriculture

Bertrand Decoopman, Blaise Leclerc

Index

Économique et écologique, le compostage est une pratique très ancienne dont l’attrait réémerge dans nos sociétés face aux défis de notre temps que sont le changement climatique, les transitions écologique, énergétique et l’augmentation de la démographie. En effet, le compostage permettant de valoriser les déchets biodégradables par un processus de transformation en un produit stabilisé et de restituer la matière organique au sol, participe à en améliorer la structure, la porosité, la résistance à l’érosion et surtout la capacité d’absorption des substances nutritives par les plantes, jouant un rôle important dans la préservation de la fertilité des sols, la biodiversité mais aussi dans la séquestration du carbone.

Face au développement de l’agriculture intensive, on semble redécouvrir que l’un des fondements de la durabilité de notre modèle agricole reste la préservation du sol et surtout du sol fertile ce qui impose d’approfondir nos connaissances de ce milieu complexe et d’adapter nos pratiques agronomiques.

Ainsi la matière organique des sols devient aujourd’hui un enjeu pour maintenir la capacité productive de notre agriculture, mais aussi pour sa capacité de séquestration du carbone et son rôle fondamental dans son impact sur le réchauffement climatique. L’initiative quatre pour mille, visant à augmenter les stocks de matières organiques dans les sols, lancée par la France a été ainsi largement reprise au niveau mondial lors de la COP 21. Des programmes de recherche sur la connaissance des sols sont lancés. Tous les grands pays se dotent de stratégie de « bioéconomie », avec à la clé l’économie circulaire, l’importance de valoriser les déchets et la nécessité de « boucler les cycles », notamment en matière d’azote, de phosphore et de potassium qui sont des éléments clés pour la sphère végétale. Dans ce contexte, la multiplication des plateformes de compostage, la mise en place d’une réglementation sur les amendements et supports de cultures, que cela soit à travers deux normes NF ou un « Ecolabel » européen visant à garantir la qualité sanitaire des composts commercialisés, démontre l’intérêt pour ce processus économique et assez simple de valorisation des déchets.

L’engouement général de la population pour le développement du compostage, notamment à travers la mobilisation autour de journées pour promouvoir le compostage de proximité, et le développement de l’agriculture « urbaine » marque aussi une forme de prise de conscience collective.

Souvent présenté comme un processus rustique, de nombreuses recherches ont été menées pour assurer la compréhension et la maîtrise technique du compostage permettant aujourd’hui son large développement et on ne peut que se féliciter de l’initiative visant à rassembler dans un seul ouvrage l’ensemble des connaissances autour de ce sujet, qui, à y regarder de plus près, s’avère beaucoup plus complexe que ce que l’on croit…

Jean-Marc Bournigal

Directeur Général de l’AGPB

Président d’Irstea (2012‑2017)

Ce livre s’adresse aux étudiants, aux chercheurs, enseignants chercheurs mais aussi aux ingénieurs et aux décideurs leur permettant une vision claire et globale du sujet.

Coordonné par Amaury de Guardia, directeur de recherche au centre Irstea de Rennes, cet ouvrage a réuni de nombreux chercheur(euse)s, ingénieur(e)s et technicien(ne)s spécialistes du domaine.