Les paradoxes de l'économie du savoir
Coll. Finance, gestion, management

Auteur :

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Les paradoxes de l'économie du savoir

Thème de Les paradoxes de l'économie du savoir

55,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 245 p. · 15.6x23.4 cm · Broché · 
ISBN : 9782746239029 EAN : 9782746239029
Hermes Science

· PDF : 55,00 € ·
Acheter l'e-book e-book
La connaissance joue un rôle fondamental dans l'évolution des sociétés contemporaines, les mécanismes de production, d'appropriation et de dissémination des connaissances se heurtent aujourd'hui aux contraintes de la globalisation. Les fondements et les mécanismes de fonctionnement d'une économie immatérielle se trouvent ainsi remis en cause dans de nombreux domaines (stratégies R&D et d'innovation des agents économiques, gestion de l'environnement, dispositifs de formation, analyse macroéconomique des économies, etc.). Cette remise en cause, dont la lecture se fait à travers l'analyse des stratégies et des comportements des acteurs économiques, suscite la formation de paradoxes, voire de contradictions. Après avoir mis en évidence les repères, les trajectoires et les promesses que dessine l'économie du savoir, cet ouvrage propose d'explorer les singularités de la production et l'usage des connaissances, les processus de qualification et de gestion des ressources cognitives, mais également ceux qui ont trait au fonctionnement des économies.
Introduction. Chapitre 1. Les contours, les contenus et le contexte actuel de l'économie du savoir. Les spécificités d'une économie fondée sur la connaissance. La globalisation. Chapitre 2. Les paradoxes de la production et de l'usage des connaissances. L'économie de la connaissance et la connaissance de l'économie. R&D, innovation et développement durable : les problèmes posés par la globalisation de la propriété intellectuelle. Les processus de décision : des objectifs apparemment légitimes, mais des résultats en retrait. La course à l'innovation. Chapitre 3. Les paradoxes de la qualification et de la gestion des ressources cognitives. La migration des compétences. La vulnérabilité des personnes qualifiées. Le déplacement des frontières de la rareté. Chapitre 4. Les paradoxes de fonctionnement des économies. Une économie à rendements croissants ? Le paradoxe de la dissociation des idées et de la production matérielle. La perversion de l'EFC par la financiarisation. Conclusion. Bibliographie. Index.