Aux origines du langage : une histoire naturelle de la parole.

Auteur :

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Aux origines du langage : une histoire naturelle de la parole.

Thème d'Aux origines du langage : une histoire naturelle de la...

35,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 352 p. · 15.5x23.5 cm · Broché
ISBN : 9782746201194 EAN : 9782746201194
Hermes Science
La capacité de langage est souvent présentée comme l'aboutissement inévitable d'une évolution qui va de l'amibe à l'homme. En acquerrant les aptitudes nécessaires à la parole, notre espèce aurait simplement franchi une étape supplémentaire. Pourtant, ce comportement auquel nous consacrons une part significative de notre temps éveillé est, par bien des aspects, différent de la communication animale. En reliant la structure de chaque composante du langage (phonologie, syntaxe, sémantique, pragmatique) à ses possibles fonctions, l'auteur révèle un paradoxe : pourquoi les êtres humains cherchent-ils inlassablement à fournir des informations à leurs congénères ? Le comportement langagier semble faire exception à la théorie darwinienne, qui prévoit que les organismes se préoccupent avant tout de leur propre survie. Pour résoudre ce paradoxe, l'auteur remonte aux origines du langage. Il en vient à l'idée que l'émergence de notre manière de communiquer est liée au mode d'organisation particulier des groupes humains. Les premières formes de langage seraient apparues, chez les hominidés, comme un moyen pour les individus de se choisir afin de former des coalitions. Ainsi, loin de résulter d'une tendance évolutive générale, l'apparition du langage serait une conséquence de l'organisation sociale singulière de notre espèce.
Avant-proposPARTIE I. La place du langage dans l'histoire de notre espèceChapitre 1. Communication animale et communication humaine1.1. Le statut biologique du langage1.2. La communication animale1.3. Du signal au comportement1.4. Le langage en tant que code1.5. La communication du primate humain1.6. L'usage du langage par les humains1.7. L'originalité du langageChapitre 2. Culture, langues et langage2.1. Pourquoi parle-t-on plusieurs langues ?2.2. Le mythe de la langue mère2.3. Le langage et la révolution paléolithique2.4. L'égale complexité des languesChapitre 3. L'ancrage biologique du langage3.1. Les organes du langage3.2. Des circuits neuronaux dédiés au langage3.3. L'apprentissage du langage par l'animal3.4. La communication animale comporte-t-elle une syntaxe ?3.5. L'apprentissage du langage et les universaux3.6. Les capacités linguistiques du nouveau-né3.7. Le cas des enfants sourds du Nicaragua3.8. Le langage est une activité obligatoire3.9. La faculté de langageChapitre 4. De fausses évidences concernant l'origine du langage4.1. Le langage serait un aboutissement nécessaire de l'évolution4.2. L'évolution vers le langage aurait été progressive et lente4.3. Le langage comme conséquence de l'intelligence4.4. Au commencement était le verbe4.5. Le langage serait un vestige d'une évolution passéeChapitre 5. Le langage, une curiosité évolutive5.1. L'évolution : une marche sans but5.2. La nature semble faire des sauts5.3. L'émergence du langage serait due à une macromutation5.4. Le langage dériverait d'une tout autre compétence5.5. L'explication panglossienne du langageChapitre 6. L'optimalité locale du langage6.1. Entre hasard et nécessité6.2. Lenteur et rapidité du changement évolutif6.3. Macro et micro-évolution dans l'émergence du langage6.4. Pourquoi communiquer ?PARTIE II. Anatomie fonctionnelle de la paroleChapitre 7. L'agencement des sons7.1. Les gestes du langage7.2. Le langage a-t-il été gestuel avant d'être vocal ?7.3. Les atomes de la langue : gestes ou phonèmes7.4. La structuration phonologique des langues7.5. Des structures mentales à la base de l'enchaînement des sons7.6. La nature des règles du langage7.7. La fonction biologique de la compétence phonologiqueChapitre 8. Le protolangage8.1. Communiquer simplement avec des mots8.2. Un langage qui ne s'apprend pas8.3. La protosémantique8.4. Le prélangage, un langage sans phrases8.5. Le lexique du protolangage8.6. ProtoconversationsChapitre 9. La mécanique syntaxique9.1. Le phénomène syntaxique9.2. L'importance des relations entre mots9.3. Quelques faits syntaxiquesChapitre 10. Le rôle de la syntaxe dans la construction du sens10.1. Du protolangage au langage10.2. Récursion sémantique et récursion syntaxique10.3. Le principe de liaison sémantique10.4. L'autonomie des mécanismes syntaxiques10.5. Une autre syntaxe10.6. L'origine de la syntaxeChapitre 11. La structure des significations11.1. Concepts, images et définitions11.2. La segmentation thématique11.3. Double sensChapitre 12. L'émergence du sens12.1. La dissociation des deux formes de sens12.2. Un rôle fonctionnel pour la segmentation thématique12.3. L'apparition de la forme humaine du sensPARTIE III. Ethologie du langageChapitre 13. Le comportement conversationnel13.1. Un comportement apparemment futile13.2. Quelques tentatives pour expliquer les prises de paroleChapitre 14. L'usage informationnel du langage14.1. La contrainte de pertinence conversationnelle14.2. La pertinence dans le mode informationnel14.3. Des êtres sensibles à l'information14.4. L'ancrage biologique du mode informationnel14.5. Le partage instinctif de l'informationChapitre 15. La naissance de l'argumentation15.1. La pertinence dans le mode argumentatif15.2. La notion de conflit cognitif15.3. La nature récursive de l'argumentation15.4. La fonction proximale du langage15.5. L'origine des modes conversationnelsChapitre 16. Le langage, un paradoxe pour l'évolution16.1. La théorie du lien social16.2. Le caractère altruiste du langage16.3. Langage et coopération16.4. Langage et tricherie16.5. Le coût de la communication16.