Naturalité des eaux et des forêts
Coll. Environnement

Coordonnateurs : VALLAURI Daniel, CHAUVIN Christophe, BRUN Jean-Jacques, FUHR Marc, SARDAT Nicole, ANDRÉ Jean, EYNARD-MACHET Richard, ROSSI Magali, DE PALMA Jean-Pierre

Langue : Français

59,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 272 p. · 15.5x24 cm · Broché · Bichromie
ISBN : 9782743021801 EAN : 9782743021801
Tec & Doc

· PDF : 59,00 € ·
Acheter l'e-book e-book
Près de soixante auteurs contribuent à livrer en langue française un ouvrage sur un sujet d’actualité : l’intégration de la notion de naturalité à la gestion des eaux et des forêts.

Ce sujet est riche de répercussions pratiques et fondamentales, et les chercheurs et les gestionnaires des forêts et des rivières contribuent ici à un état des connaissances. Comment et pourquoi s’inspirer de la nature ? Quelles qualités écologiques faut-il conserver pour maintenir une riche nature et la capacité des forêts et des rivières à fournir les multiples produits et services attendus par la société ? Pour répondre à ces questions clés, les chapitres qui composent cet ouvrage s’articulent autour des grands thèmes suivants :
•  Ancienneté : une histoire de legs, de temps et de sols
•  Spontanéité : « la nature sera toujours à naître »
•  Microhabitats et maturité, clé de la biodiversité
•  Évaluer et inventorier
•  Trames verte, bleue et autres couleurs
•  La nature sauvage comme un usage des terres
•  Produire avec plus de naturalité, pour plus de profits et de services

Concis et doté d’une iconographie abondante, cet ouvrage dévoile la richesse des synthèses thématiques, des résultats des recherches et des expériences de terrain en la matière.
Remerciements
Sigles et acronymes
Liste des auteurs
Préface de Pascal CANFIN, Directeur Général du WWF France

Introduction

CHAPITRE 1
Un peu de langue des bois - Vocabulaire et enjeux de trois qualités écologiques – Daniel Vallauri, Eugénie Cateau, Magali Rossi

Ancienneté : une histoire de legs, de temps et de sols

CHAPITRE 2
Les forêts anciennes : des forêts sans histoire ? - Illustration par les données cartographiques, archéologiques et paléo- environnementales – Cécile Dardignac

CHAPITRE 3
Naturalité des sols – Horizonation, âge, hétérogénéité et résilience - Une réflexion en construction –Étienne Dambrine, David Etienne, Jean- Luc Dupouey, Jean-Jacques Brun, Jean André

Spontanéité : « la nature sera toujours à naître »

CHAPITRE 4
Perturbations spontanées : accidents ou nécessités ? – Jacques Blondel

CHAPITRE 5
La naturalité des rivières, entre perturbations et représentations sociales – Yves-François Le Lay, Marylise Cottet

CHAPITRE 6
Gestion forestière, naturalité et biodiversité - Premiers enseignements de l’étude de la biodiversité après plus de 20 ans de non-exploitation – Frédéric Gosselin, Vincent Boulanger, Nicolas Debaive, Olivier Gilg, Marion Gosselin, Emmanuelle Dauffy-Richard (†), Frédéric Archaux, Christophe Bouget, Yoan Paillet

CHAPITRE 7
Forêt de Białowieża (Pologne) : enseignements d’un siècle de protection intégrale – Andrzej Bobiec

Microhabitats et maturité, clé de la biodiversité

CHAPITRE 8
Vers une typologie pratique et écologiquement pertinente des microhabitats des arbres – Laurent Larrieu

CHAPITRE 9
Bois sénescent et communautés de vertébrés cavicoles - Une diversité fonctionnelle à conserver dans les forêts du monde – Pierre Drapeau, Philippe Cadieux

CHAPITRE 10
Dendro- microhabitats - Facteurs clés pour leur présence, impact de la gestion courante et biodiversité associée – Laurent Larrieu, Alain Cabanettes, Christophe Bouget

CHAPITRE 11
Maturité des arbres et maturité humaine - Un enjeu à ne pas omettre – Bernard Boisson

Évaluer et inventorier

CHAPITRE 12
Évaluer l’intégrité écologique des écosystèmes avec la méthode Syrph the Net - Applications à la gestion d’espaces naturels – Véronique Sarthou, Martin C.D. Speight, Jean-Pierre Sarthou

CHAPITRE 13
L’Indice de biodiversité potentielle (IBP) - Histoire d’un développement à l’échelle nationale – Pierre Gonin, Laurent Larrieu, Céline Emberger, Marc Deconchat

CHAPITRE 14
Le label « Rivières sauvages » Un nouvel outil de conservation des cours d’eau d’exception – Julien Charrais, Patricia Detry, Pascal Da Costa, Jean René Malavoi, Heri Andriamahefa

Trames verte, bleue et autres couleurs

CHAPITRE 15
Continuité forestière dans le temps et l’espace : quelle importance pour la biodiversité ? – Frédéric Archaux, Laurent Bergès, Sandrine Chauchard,Jean-Luc Dupouey, Sandra Luque

CHAPITRE 16
La Massane - Un laboratoire à ciel ouvert en Méditerranée pour étudier le fonctionnement de la biodiversité d’un bassin versant soumis à crues violentes – Joseph Garrigue, Jean- André Magdalou, Christophe Hurson

CHAPITRE 17
Réseaux d’îlots de sénescence Politique et exemples suisses – Rita Bütler, Thibault Lachat, Marcel Murri

CHAPITRE 18
L’expérience de mise en oeuvre des réseaux d’îlots et de vieilles forêts dans les réserves de biosphère françaises - Cévennes, Ventoux et Luberon- Lure – Aline Salvaudon

CHAPITRE 19
Constitution d’un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône- Alpes (réseau FRENE) - De l’acte politique à la mise en œuvre pratique – Marion Hayot, Jean André

La nature sauvage comme un usage des terres

CHAPITRE 20
La friche comme symbole de la nature férale – Annik Schnitzler, Jean- Claude Génot

CHAPITRE 21
Prise en compte de la naturalité et de la spontanéité des processus dans le réseau des Réserves naturelles de France – Bernard Pont, Nicolas Debaive, Loïc Duchamp

CHAPITRE 22
Les grands espaces à haute naturalité à travers l’Europe – Toby Aykroyd.

CHAPITRE 23
L’impossible logique du « don’t touch » - Négociations autour de la « bonne gestion » de la Mount Jefferson Wilderness (Oregon) – Claire Tollis

CHAPITRE 24
La conscience écologique d’Aldo Leopold - Le forestier en prophète –Jean- Claude Génot, Daniel Vallauri

Produire avec plus de naturalité, pour plus de profits et de services

CHAPITRE 25
Passer par l’économie pour une forêt plus naturelle - Un objectif de la Charte du parc naturel régional des Vosges du Nord – Michaël Weber

CHAPITRE 26
Vers un autre paradigme de gestion des risques naturels – Claude Barthelon

CHAPITRE 27
Conservation de la biodiversité ou protection contre les chutes de blocs - Compromis entre deux fonctions le long d’un gradient d’ancienneté de l’abandon de l’exploitation forestière – Marc Fuhr, Franck Bourrier

CHAPITRE 28
Le dernier mot à Aldo Leopold

Index
Les deux grands enjeux écologiques globaux, la lutte contre le changement climatique et la conservation de la biodiversité, requièrent une politique et des pratiques éclairées en forêt.

Plus que jamais, après l’accord de Paris, lors de la COP21 en décembre 2015, les forêts du monde comme celles de chez nous ont un rôle clé à jouer : pour éviter des émissions fossiles inutiles, pour atténuer le réchauffement en stockant du carbone en forêt comme dans les produits forestiers. Les forêts comme les gestionnaires doivent s’adapter, avec précaution.

La transition écologique appelée à créer le monde de demain est en marche. Elle passe par l’invention d’une économie verte déclinée dans divers secteurs économiques. Tous sont concernés. Les ressources forestières (bois, papier, énergie et demain chimie) ne seront durables que si l’ensemble des filières le sont, de la forêt au consommateur. Cette économie « vert-forêt » est riche de belles perspectives en France, si elle dépasse les frilosités traditionnelles et les corporatismes, et si elle fait la preuve de sa durabilité.

Cet ouvrage sur la « naturalité des eaux et des forêts » partage les avancées récentes sur des qualités écologiques clés à prendre en compte, et rassemble l’expérience de gestionnaires qui s’en inspirent. Fruit d’échanges, d’ateliers, de rencontres humaines, en salle comme en forêt, l’ouvrage participe à patiemment mobiliser l’intelligence collective sur ce sujet passionnant. Au nom des organismes coordinateurs du livre (IRSTEA, REFORA et WWF), ainsi que des 30 partenaires associés au projet (colloque qui l’a précédé en septembre 2013), je souhaite remercier tous les contributeurs, qu’ils soient chercheurs, administrations, gestionnaires, industriels, associatifs, français comme étrangers.

L’ouvrage montre par l’exemple à quel point s’inspirer de la nature est utile. « Imiter la nature », n’est-ce pas un des principes anciens des forestiers à revisiter aujourd’hui ? Diversité, spontanéité, maturité, résilience, etc., en un mot la naturalité des forêts ou des rivières inspire tout gestionnaire avisé, quel que soit son but (produire ou protéger), quel que soit l’écosystème (rivière, forêt ou interfaces).

D’ailleurs, ces écosystèmes ne pourraient-ils pas également inspirer au-delà ? Par exemple, une des innovations aujourd’hui beaucoup débattue, celle de l’économie circulaire, où les anciens déchets d’une activité deviennent les ressources d’une autre, ne suit-elle pas une des règles de base à l’œuvre dans un écosystème forestier naturel ? Dans la nature, « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme », disait Lavoisier. En forêt, le petit arbre naît dans un lit d’humus, il grandit puis vieillit, naturellement un jour il meurt, son bois est alors transformé en humus par de multiples espèces discrètes… et la vie se poursuit.

Les forêts nous donnent à penser concrètement une autre économie.

Pascal CANFIN
Directeur Général du WWF France
Collectivités locales, aménageurs et décideurs.
Chercheurs et étudiants des cursus spécialisés en environnement.
Associations de protection de l’environnement.
Cet ouvrage d’une soixantaine d’auteurs est coordonné par Daniel Vallauri, Christophe Chauvin, Jean-Jacques Brun, Marc Fuhr, Nicole Sardat, Jean André, Richard Eynard-Machet, Magali Rossi et Jean-Pierre De Palma.

Publié avec le concours de WWF, IRSTEA et REFORA.

Accéder à la liste complète des auteurs