Les écosystèmes digestifs
Coll. Monographies de microbiologie

Auteurs :

Directeur de Collection : LARPENT Jean-Paul

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Les écosystèmes digestifs

Thèmes de Les écosystèmes digestifs

Date de parution :
Ouvrage 310 p. · 15.5x24 cm · Broché
ISBN : 9782743009892 EAN : 9782743009892
Tec & Doc

· PDF : 78,00 € ·
Acheter l'e-book e-book

Résumé de Les écosystèmes digestifs

Les connaissances sur l'écologie des systèmes digestifs ont considérablement évolué au cours des deux dernières décennies. L'émergence de nouvelles méthodes moléculaires d'investigation a permis aux microbiologistes non seulement de « revisiter » les écosystèmes intestinaux déjà étudiés mais aussi d'accélérer le rythme de description des écosystèmes de nombreuses espèces animales présentant un intérêt pour l'alimentation et la nutrition de l'Homme et pour l'environnement.
Cet ouvrage a donc pour objet d'expliquer le fonctionnement des principaux phénomènes observés dans les systèmes microbiens digestifs. Il est à ce jour le livre le plus complet relevant de cette discipline, passant en revue la structure des principales communautés microbiennes chez l'homme et les animaux : ruminants, porcs, volailles, rat, souris, insectes, etc. Il tire par ailleurs son originalité d'un contenu qui intègre les deux grandes composantes de l'écosystème, le biotope et la biocénose.
Les écosystèmes digestifs s'adresse aux étudiants en licences et masters de biologie comme en classe préparatoire aux grandes écoles. Il sera également d'un usage précieux pour les agronomes, médecins, vétérinaires, pharmaciens et chercheurs en microbiologie.

Sommaire de Les écosystèmes digestifs

1. Écologie microbienne digestive et écologie générale, taxonomie et systèmes de classification des procaryotes, notion d'espèce. Écologie microbienne digestive et écologie générale. Taxonomie et systèmes de classification des Procaryotes. Notion d'espèce. 2. Techniques d'étude de la microflore digestive. Collecte des échantillons digestifs. Dénombrements en microscopie et cytométrie en flux. Méthodes culturales. Approches moléculaires complémentaires de la culture. Méthodes d'écologie moléculaire. Utilisation de biomarqueurs. Utilisation des isotopes stables ou techniques SIP (stable isotope probing). Techniques d'isolement de cellules individuelles. 3. Les communautés microbiennes du tube digestif des Mammifères : diversité et structure. Les communautés microbiennes des écosystèmes digestifs : généralités. Caractéristiques générales du tractus gastro-intestinal et régime alimentaire de l'hôte , localisation de la biocénose. Les animaux et leur microflore digestive. 4. La microflore digestive des Insectes, Mollusques, Amphibiens, Reptiles, Poissons et Oiseaux : diversité et structure des communautés microbiennes. Les Insectes (hexapodes). Les Mollusques. Les Amphibiens et Reptiles. Les Poissons. Les Oiseaux. 5. Niches écologiques potentielles des principales espèces microbiennes, capacités métabolique. Les substrats disponibles pour la microflore. Capacités métaboliques des principales espèces microbiennes cultivées. 6. Interactions entre l'hôte et sa microflore digestive. L'apport de la gnotobiologie dans la connaissance du rôle de la flore. Rôles de la flore. 7. Facteurs influençant la structure de l'écosystème microbien du tube digestif. Facteurs abiotiques. Facteurs biotiques. 8. Interactions entre espèces autochtones et micro-organismes allochtones : l'exemple des probiotiques. Définition des probiotiques. Site d'action des probiotiques et durée de vie dans le tube digestif. Effets des probiotiques chez les Ruminants et les herbivores monogastriques. Effets chez les monogastriques. Modes d'action. Index.

Biographie de Les écosystèmes digestifs

  • Gérard Fonty est directeur de recherches au CNRS et travaille au sein du laboratoire de biologie des protistes, UMR CNRS 6023, université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.
  • Frédérique Chaucheyras-Durand est chargée de recherches au sein du département nutrition animale de la société Lallemand et travaille en étroite collaboration avec l’unité de microbiologie de l’INRA au centre de Clermont-Ferrand/Theix.