Cas cliniques en ophtalmologie
Coll. Cas cliniques

Auteurs :

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Cas cliniques en ophtalmologie

Thème de Cas cliniques en ophtalmologie

45,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 191 p. · 19.5x26.5 cm · Broché · Quadrichromie
ISBN : 9782257205582 EAN : 9782257205582
Médecine Sciences

· PDF : 45,00 € ·
Acheter l'e-book e-book

Résumé de Cas cliniques en ophtalmologie

Les 48 observations rassemblées dans ce volume ont été choisies pour leur caractère attractif et vivant. Elles ont l’intérêt d’être didactiques et de couvrir l’ensemble du champ de l’ophtalmologie. Au fil des pages, le lecteur sera confronté à la traumatologie oculaire, à la pathologie de l’enfant ou, à l’inverse, à la pathologie liée au vieillissement, à des complications oculaires secondaires à des maladies générales (diabète, pathologies vasculaires ou neurologiques, infections…) ou à des traitements généraux. Il trouvera également des observations portant sur des affections strictement ophtalmologiques, notamment les troubles de la réfraction et leur correction. Chaque observation débute par une présentation du cas clinique, généralement illustrée, apportant suffisamment d’éléments pour répondre aux premières questions portant sur la sémiologie et les hypothèses diagnostiques. Sont ensuite abordés la prise en charge et le pronostic visuel. Les réponses, volontairement brèves et souvent accompagnées d’iconographie, permettent d’aller à l’essentiel et de mettre en exergue les points sémiologiques ou thérapeutiques à retenir. Les termes techniques sont expliqués. Ce livre est destiné à tous ceux qui sont confrontés à l’ophtalmologie dans son sens le plus large. Il s’adresse donc à l’ensemble des médecins généralistes, pédiatres, urgentistes, internistes, gériatres, endocrinologues, etc. Il intéressera également les ophtalmologistes confirmés ou en formation en les confrontant à des « cas d’école ». Il sera utile aux étudiants préparant l’Examen National Classant, en montrant le raisonnement utilisé en pratique ophtalmologique quotidienne face à diverses situations courantes. Enfin, les orthoptistes verront présentées de façon claire les affections qu’ils rencontrent quotidiennement chez leurs patients.

Sommaire de Cas cliniques en ophtalmologie

Pathologie rétinienne
Cas n° 1 Les lignes qui gondolent puis perte de la vision d’un œil, par C. Orssaud et O. Roche
Cas n° 2 Madame E. consulte pour son fond d’œil annuel, par C. Faure
Cas n° 3 Monsieur S. consulte pour un œil douloureux, par C. Faure
Cas n° 4 Monsieur B. consulte pour une baisse d’acuité visuelle, par C. Faure
Cas n° 5 Monsieur R. se plaint d’un flou visuel de l’œil droit, par E. Denion .
Cas n° 6 Conséquences oculaires d’une soirée arrosée…, par E. Denion
Cas n° 7 Monsieur W. consulte pour une baisse d’acuité visuelle non douloureuse, C. Faure
Cas n° 8 Madame S. consulte pour l’apparition brutale d’un voile devant l’œil droit, par C. Faure
Cas n° 9 Un drôle de reflet dans l’œil, par N. Cassoux
Cas n° 10 Monsieur T. consulte pour fond d’œil systématique après traitement d’un adénocarcinome de la glande lacrymale, par C. Faure

Pathologie du segment antérieur

Cas n° 11 Monsieur F. a du mal à lire les panneaux de signalisation en voiture, par C. Seghir
Cas n° 12 L’enfant R., 5 ans, voit de moins en moins bien, par E. Adjadj
Cas n° 13 Madame P. a très mal à l’œil droit après une partie de squash, par S. Leroux Les Jardins
Cas n° 14 Un patient de 24 ans consulte pour un œil droit rouge et douloureux, par P. Rothschild
Cas n° 15 Une patiente de 20 ans consulte pour une baisse progressive de l’acuité visuelle de l’œil droit, par P. Rothschild
Cas n° 16 Une baisse d’acuité visuelle douloureuse, par V. Touitou
Cas n° 17 Une réfraction très changeante, par C. Guillaud et F. Malecaze
Cas n° 18 Monsieur M. consulte pour une douleur à type de grain de sable, par S. Leroux Les Jardins
Cas n° 19 Monsieur S. consulte pour baisse d’acuité visuelle indolore de l’œil droit, par E. Bluwol
Cas n° 20 Madame C. ne comprend pas pourquoi elle devrait mettre des gouttes dans ses « excellents yeux », par E. Bluwol
Cas n° 21 Une vive douleur à l’œil et un flou visuel, par J.-F. Rouland
Cas n° 22 Complications liées au port de lentilles de contact, par F. Duez
 
Ophtalmo-pédiatrie

Cas n° 23 Alors qu’il voyait bien jusque-là ! par C. Orssaud et O. Roche
Cas n° 24 Par quelle pupille ? par E. Adjadj
Cas n° 25 Il ne sourit pas depuis la naissance, par C. Orssaud
Cas n° 26 Un larmoiement du nourrisson…, par J. Le Garrec
Cas n° 27 Un reflet blanc dans la pupille, par C. Orssaud et O. Roche
Cas n° 28 Esotropie accommodative, par M.-A. Espinasse Berrod
Cas n° 29 L’enfant D., 8 mois, louche…, par M.-A. Espinasse Berrod
Cas n° 30 Un œil paresseux d’après la médecine scolaire, par C. Orssaud

Neuro-ophtalmologie

Cas n° 31 Strabisme de l’adulte, par P. Lebranchu
Cas n° 32 Quand la vision d’un œil disparaît, par M. Lebas
Cas n° 33 Une baisse d’acuité visuelle brutale et douloureuse chez une jeune femme, par V. Touitou
Cas n° 34 Baisse d’acuité visuelle : une histoire de famille, avec ses aléas…, par C. Orssaud
Cas n° 35 Une neuropathie optique pas si idiopathique… ni isolée ! par C. Orssaud
Cas n° 36 Madame M. se plaint de photopsies positionnelles, par M. Robert .
Cas n° 37 Madame X. voit de plus en plus double, avant que sa paupière ne tombe, par M. Robert
Cas n° 38 Un nystagmus chez un nourrisson, par C. Dénier et M. Robert
Cas n° 39 Monsieur H., 76 ans, présente une cécité bilatérale brutale, par B. Schneider
Cas n° 40 Une anisocorie et un ptôsis, c’est gênant, par S. Leruez et D. Milea
Cas n° 41 Des paupières asymétriques, par R. Khechine-Martinez
Cas n° 42 Un ptôsis acquis de l’adulte, par J. Boumendil
Cas n° 43 Une paralysie faciale, par C. Orssaud
Cas n° 44 Une masse dans l’orbite…, par J. Allali

Affections subsidiaires
Cas n° 45 Une femme de 58 ans voit double, par C. Bok
Cas n° 46 Chirurgie réfractive, par N.-M. Haddad, A. Saad et D. Gatinel
Cas n° 47 Madame P. consulte pour une baisse d’acuité visuelle d’évolution insidieuse, par D. Amana
Cas n° 48 Depuis ce matin, la jeune C. ne voit plus de l’œil droit, par O. Zambrowski et M. Robert

Index

Préface de Cas cliniques en ophtalmologie

À partir d’observations réelles, colligées par des ophtalmologistes réputés, Christophe Orssaud et Matthieu Robert nous offrent sur deux cents pages un florilège de cas cliniques ophtalmologiques couvrant tous les domaines de leur discipline.

Richement illustré, émaillé de tableaux synoptiques, cet ouvrage très didactique présenté sous forme de questions-réponses, s’adresse à un large éventail de lecteurs, ophtalmologistes confirmés ou en formation, médecins généralistes, pédiatres, neurologues, généticiens, urgentistes, orthoptistes, infirmières en ophtalmologie, qui se remémoreront, ici une situation analogue déjà vécue, là un cas resté inexpliqué, ailleurs une association pathologique incongrue, une urgence qui n’était peut-être que ressentie, une rareté que l’on n’imaginait pas familiale.

Les auteurs ont, entre autres, le grand mérite de rendre abordable, en des termes simples, une discipline facilement ressentie comme en marge de la médecine alors que l’œil, ne serait-ce que par son embryologie, participe de tous les domaines de la pathologie générale. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés et félicités.


Paris, le 7 juillet 2013
Professeur Jean-Louis duFier de l’Académie Nationale de Médecine

Biographie de Cas cliniques en ophtalmologie

Christophe Orssaud est praticien hospitalier dans le service d’Ophtalmologie, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris. Matthieu Robert est praticien hospitalier universitaire dans le service d’Ophtalmologie enfants et adultes, Hôpital Necker-Enfants malades, Paris.