Métallurgie des poudres
Traité MIM, série Alliages métalliques

Coordonnateur : BOUVARD Didier

Langue : Français

119,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 380 p. · 16x24 cm · Relié
ISBN : 9782746202993 EAN : 9782746202993
Hermes Science

Résumé de Métallurgie des poudres

Parler de la métallurgie des poudres (mdp) est incorrect , il y a des mdp qui partent de poudres obtenues par une multitude de procédés avec de grandes différences dans la morphologie, la taille, la pureté et le prix et arrivent à un produit consolidé entièrement dense ou poreux après plusieurs opérations successives au cours desquelles le matériau est soumis à divers traitements mécaniques et thermiques. On peut cependant distinguer deux filières principales : une filière traditionnelle pour la fabrication en grande série de pièces mécaniques "aux côtes" dont la masse n'excède pas 1 kg et qui pour la plupart sont en acier peu allié. La densification est assurée à froid par pressage uniaxial, puis par frittage (traitement thermique assurant la cohésion du matériau). La technologie de moulage par injection, qui dérive de la plasturgie, se rattache aussi à la filière traditionnelle et convient surtout pour de petites pièces de forme complexe , une filière demi-produit pour la fabrication de grosses pièces (pouvant dépasser 1t) entièrement denses en petite série. La densification à chaud par déformation plastique des poudres (extrusion ou compactage isostatique) conduit à des ébauches qui sont ensuite découpées, forgées ou usinées, la construction aérospatiale, la pétrochimie sont les principaux utilisateurs de ces pièces en aciers inoxydables, aciers à outils ou en superalliages à base de nickel d'un niveau de propriétés mécaniques inégalé dans un environnement sévère. Cet ouvrage est organisé en deux parties. La première présente, du point de vue technologique, mécanique et physico-chimique, les différentes opérations mises en oeuvre en métallurgie des poudres pour passer des matériaux de base aux pièces finales : élaboration des poudres, compactage à froid, moulage par injection, frittage, mise en forme à chaud. La seconde s'intéresse à quelques applications de la métallurgie des poudres parmi les plus importantes sur le plan économique ou les plus novatrices : pièces mécaniques pour l'automobile, matériaux durs, matériaux composites.

Sommaire de Métallurgie des poudres

Introduction -Yves Bienvenu (École nationale supérieure des mines de Paris), Didier Bouvard (GPM2-INPG). L'élaboration des poudres -Régis Baccino (CEA, Grenoble), Henri Pastor (CERMEP, Grenoble). La compression à froid -Pierre Dorémus (L3S, INPG), Gérard Puente (Federal Mogul Sintered Products, Grenoble). Le moulage par injection -Hélène Burlet (CEA, Grenoble). Le frittage naturel -Jean-Michel Missiaen (LTPCM, INPG). La mise en forme à chaud -Didier Bouvard (GPM2-INPG), Michel Grobras (LMP, Université de Poitiers). Les pièces de structure pour l'automobile -Pierre Blanchard (Federal Mogul Sintered Products, Grenoble). Les matériaux durs -Henri Pastor (CERMEP, Grenoble). Les matériaux composites -Jean-Marc Heintz, Jean-Michel Quenisset (Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux). Index.