Efficacité énergétique
Des principes aux réalités

Coll. EDF R&D

Coordonnateur : BAUDRY Paul

Directeur de Collection : EDF R&D

Langue : Français

79,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 416 p. · 15.5x24 cm · Broché · 
ISBN : 9782743020149 EAN : 9782743020149
Tec & Doc

· PDF : 79,00 € ·
Acheter l'e-book e-book

Résumé d'Efficacité énergétique

Cet ouvrage offre au lecteur un panorama complet de l’efficacité énergétique. La nature des enjeux est précisée et replacée dans le contexte énergétique mondial. Les méthodes qui permettent d’évaluer les économies d’énergie et leurs coûts sont décrites, ainsi que les différents types de gisements qui en résultent. À partir de ces éléments, le mode d’action des politiques d’efficacité énergétique et les principaux éléments qui les constituent sont présentés. Ensuite, la mise en œuvre de l’efficacité énergétique est décrite dans les secteurs du résidentiel, du tertiaire et de l’industrie, à partir de la connaissance des modes de consommation de l’énergie dans chacun de ces secteurs. Les principales technologies pour améliorer l’efficacité énergétique sont également abordées.

Chaque chapitre constitue une synthèse enrichie d’une iconographie abondante et d’une riche bibliographie, faisant de cet ouvrage une référence dans ce domaine d’étude.

Ce livre s’adresse aux acteurs en charge de la mise en œuvre locale de la politique d’efficacité énergétique et aux acteurs économiques du développement durable. Il est également recommandé aux étudiants de niveau master et doctorat en économie de l’énergie, développement durable, environnement, et aux élèves des écoles d’ingénieurs.

Sommaire d'Efficacité énergétique

Préface.
Abréviations

Introduction : Efficacité énergétique : des principes aux réalités.

Chapitre 1
L’efficacité énergétique au cœur de la transition énergétique
(Paul Baudry)
1. Petite histoire de l’énergie : comment en sommes-nous arrivés là ?
2. Aujourd’hui et demain : pourquoi l’efficacité énergétique est-elle incontournable ?
3. Qu’est-ce que l’efficacité énergétique ? Définitions et périmètre
4. Comment être plus efficace ? Les leviers pour accroître l’efficacité énergétique

Chapitre 2
Les méthodes d’évaluation de l’efficacité énergétique
(Dominique Osso et Paul Baudry)
1. L’indispensable mais délicate évaluation des économies d’énergie
2. Méthodologie pour l’évaluation d’un programme d’efficacité énergétique
3. Évaluation des politiques d’efficacité énergétique
4. Conclusion : un juste compromis entre simplisme et complexité

Chapitre 3
Les gisements d’économies d’énergie
(Dominique Osso et Paul Baudry)
1. Pourquoi des études sur les gisements ?
2. Les différents types de gisement
3. Méthodes d’évaluation des gisements
4. Modes de présentation des gisements
5. Utilisation de modèles énergétiques
6. Les potentiels d’économies d’énergie : de la théorie à la pratique

Chapitre 4
Les politiques d’efficacité énergétique
(Paul Baudry)
1. Une politique de nature complexe et diffuse
2. Les différentes catégories d’instruments de politique d’efficacité énergétique
3. La politique d’efficacité énergétique de l’Union européenne
4. La politique d’efficacité énergétique en Franc
5. Particularités internationales

Chapitre 5
L’efficacité énergétique dans les logements
(Paul Baudry, Marie-Hélène Laurent et Guillaume Binet)
1. Les consommations d’énergie dans les logements
2. Les gisements d’efficacité énergétique des logements
3. Le marché de la rénovation énergétique des logements
4. Les économies d’énergie de nature comportementale : la sobriété énergétique
5. Les technologies de l’efficacité énergétique dans les logements

Chapitre 6
Le secteur tertiaire
(Fabrice Decellas)
1. L’énergie dans le tertiaire
2. Consommation d’énergie du tertiaire en France, état des lieux.
3. Approche de l’efficacité énergétique dans le tertiaire
4. Efficacité énergétique en tertiaire : aspects technologiques

Chapitre 7
L’efficacité énergétique dans l’industrie
(Paul Baudry, Mathieu Bordigoni, Alain Hita, Christian Pham Van Cang, Chantal Hauser, Jean-Louis Peureux et Bénédicte Ballot-Miguel)
1. L’énergie dans l’industrie
2. L’approche de l’efficacité énergétique dans l’industrie
3. Les technologies de l’efficacité énergétique
4. Les méthodes d’analyse et d’optimisation énergétique d’un site industriel
5. Conclusion

Conclusions et perspectives

Index

Préface d'Efficacité énergétique

« Voilà un ouvrage qui vient à point », penseront les observateurs. On peut certainement le penser, en cette période où notre parlement débat et légifère sur la transition énergétique, en cette année 2015 qui voit se tenir dans notre pays la 21e Conférence des Parties sur les enjeux climatiques et alors que la nouvelle Commission européenne mature son projet d’Union de l’énergie.

Ouvrage opportun donc, mais pas ouvrage de circonstance pour autant et ceci pour plusieurs raisons. La première est factuelle, les prémisses du livre remontent à près de dix années. En deuxième raison, on portera au crédit des auteurs de soutenir un propos sur la cherté croissante des énergies alors que les cours du pétrole s’inscrivent à un plus bas de 50 % sur six mois, à des niveaux inconnus depuis cinq ans, et alors que le charbon a vu son prix réduit de 25 % en 2014, connaissant son niveau le plus bas depuis 2006. Puis une raison bien plus profonde enfin, qui tient au caractère désormais durable d’un souci raisonné de l’efficacité énergétique.

Ce dernier point peut particulièrement ressortir si l’on inscrit l’approche des problèmes énergétiques dans les catégories chères à F. Braudel. Relèveraient d’une « histoire quasi-immobile » le caractère fini des ressources fossiles, pourtant tellement commodes et si fondamentales pour les prochaines décennies, et le fait que la résilience des mécanismes et des milieux naturels a ses limites. Deux points du « temps long » dont la prise de conscience n’est cependant pas si éloignée, voire donne encore lieu ci-et-là à quelques controverses. Au-dessus d’elle viendrait une « histoire lentement rythmée », histoire des changements, avec les évolutions technologiques qui ouvrent des portes, et avec celles – sociologiques ou réglementaires – des comportements tant individuels que collectifs indispensables à des succès profonds ; le temps est nécessaire aux unes et aux autres pour s’affirmer. Viendrait enfin « l’histoire traditionnelle », celle des programmes et des programmations, jusqu’à la déclinaison annuelle des Lois de Finances avec leurs incitations et leurs dégrèvements. Bien des développements du livre, de son introduction en particulier, me semblent prendre davantage de relief quand ils sont lus sous cet éclairage.

Les quatre premiers chapitres de l’ouvrage pourraient donner matière, selon une formule éditoriale à succès, à un « Dictionnaire amoureux de l’efficacité énergétique ». Les auteurs n’ont pas voulu faire là oeuvre originale mais ils y ont rassemblé, sources à l’appui, ce que l’on devrait savoir sur le pourquoi de l’efficacité énergétique, sur les méthodes d’évaluation, sur les gisements et sur les politiques en la matière. Ce qui implique du lecteur au long de cette partie du livre un cheminement parfois aride, parcours dont il sera récompensé lors des prolongements sectoriels ultérieurs où ces connaissances acquises prendront plus de chair. Le lecteur restera aussi sensible aux conseils de vigilance qui émaillent toute cette partie et l’invitent à ne jamais dissocier un chiffre des hypothèses sur lesquelles il repose et des traitements qui leur sont appliqués.

Les approches sectorielles de la seconde partie de l’ouvrage constituent cependant l’apport plus spécifique des auteurs et des équipes qui les ont précédés, ou qui les entourent aujourd’hui. Initiées dans le contexte du tournant commercial il y a un demi-siècle déjà, les actions de recherche conduites par EDF sur les applications de l’électricité ont eu à l’origine l’ambition d’aboutir à « de plus en plus d’usages à l’électricité » mais de le faire avec « de moins en moins d’électricité par usage ». Sous cette formule assez joliment balancée était posé d’emblée le challenge proposé à l’électricité, vecteur d’énergie élaboré, avec les conséquences de cette caractéristique haut de gamme : de grandes qualités à l’utilisation, mais avec le prix requis pour cette élaboration.

 Ce souci du coût pour l’utilisateur était dans l’ADN d’une entreprise qui, fonctionnant en monopole, recherchait la réduction du coût de son produit et était attachée à une tarification qui révèle ce coût à l’utilisateur ; deux soucis que retrouve d’ailleurs aujourd’hui le système issu de la libéralisation des marchés. S’attaquer au challenge du coût à l’usage a supposé alors de connaître le monde des utilisations de l’énergie, les besoins, les technologies qui y avaient cours. Vouloir le réussir a impliqué de constituer les équipes de recherche appropriées et de les appuyer sur des partenariats académiques et industriels solides. Sans surprise dans une « histoire traditionnelle » le contexte des actions a connu bien des mutations qui se sont exprimées à travers des bannières successives : réduction de la dépendance énergétique et déplacement des énergies importées, souci du développement durable, appui sur un mixte de production dé-carboné, développement des services énergétiques. Mais l’investissement en acquisition de savoirs et en développements technologiques a relevé de l’histoire « lentement rythmée », équipes de recherche et équipes commerciales s’accordant sur son intérêt pour EDF face à ses responsabilités et ses obligations. Ce qui permet aux auteurs de nous faire bénéficier ici d’une part des connaissances ainsi accumulées.

Paul Godin
Directeur (ER) d’EDF

Lectorat d'Efficacité énergétique

• Acteurs en charge de la mise en œuvre locale de la politique d’efficacité énergétique et acteurs économiques du développement durable.
• Étudiants de niveau master et doctorat en développement durable, environnement, énergie et physique.
• Élèves des écoles d’ingénieurs.

Biographie d'Efficacité énergétique

Le coordonnateur : Paul Baudry est ingénieur de l’INP Grenoble, Docteur en électrochimie et titulaire d’un DEA de Géopolitique de l’Université Paris VIII. Il est chercheur senior à EDF R&D, où il anime un projet sur les fondamentaux de l’efficacité énergétique. Il y a développé une expertise sur les méthodes d’évaluation, les politiques et les technologies de l’efficacité énergétique. Il coordonne une formation interne à EDF sur l’efficacité énergétique, incluant les dimensions transverses, sectorielles et technologiques développées dans cet ouvrage. Il enseigne également cette expertise dans différents cursus universitaires.