Connaissance de la biodiversité végétale
Démarches et outils technologiques

Auteur :

Langue : Français

56,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 304 p. · 15.5x23.5 cm · Broché · Quadrichromie
ISBN : 9782743015374 EAN : 9782743015374
Tec & Doc

· PDF : 56,00 € ·
Acheter l'e-book e-book

Résumé de Connaissance de la biodiversité végétale

La cartographie des habitats fait partie des opérations engagées dans un grand nombre de pays, comme en France le programme CarHAB mis en place par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, dans les buts d’améliorer les connaissances sur la biodiversité et de surveiller l’état de conservation des habitats d’intérêt communautaire.

Connaissance de la biodiversité végétale est le premier ouvrage en français qui propose des démarches de traitement des données de végétation permettant notamment l’élaboration de documents cartographiques. Il s’inscrit dans un contexte technologique encore très peu exploré en France dans le domaine de la biodiversité végétale, à travers une orientation double : présenter les fondements théoriques des opérations à mettre en œuvre et fournir des informations précises permettant de réaliser pratiquement les différentes étapes technologiques. Clair, didactique et richement illustré, il expose en trois grandes parties :

– les démarches modernes d’analyse et de classification des communautés végétales et les outils technologiques disponibles et validés par l’International Association of Vegetation Science ;

– l’identification des unités de végétation ;

– la cartographie des habitats grâce à l’utilisation des images satellites. Des informations précises sont exposées afin de développer l’imagerie écologique dans le cadre de la connaissance de la dynamique spatio-temporelle de la biodiversité, notamment pour l’établissement de diagnostics d’état de conservation des habitats.

Quelques logiciels d’accès libre, comme GRASS®, QGis®, Gingko® et Juice®, font l’objet de présentations détaillées permettant au lecteur de les utiliser au fi l de sa lecture. Des explications statistiques sont également proposées pour faciliter la compréhension des méthodes utilisées dans le cadre de la chaîne de traitement des données, ainsi que les bases requises de géomatique pour permettre aux praticiens travaillant sur les couverts végétaux de conduire une opération cartographique pertinente sur la dynamique de la biodiversité.

Cet ouvrage s’adresse aux étudiants de licence et master en sciences de la vie, mais aussi en géographie, ainsi qu’aux étudiants des formations professionnelles en environnement (BTS, DUT, écoles d’ingénieurs, licences et masters) avec une spécialisation en biodiversité. Il répond également aux préoccupations des praticiens chargés d’étude du patrimoine naturel.

Sommaire de Connaissance de la biodiversité végétale

Avant-propos.

Introduction

Démarches technologiques et scientifiques pour la connaissance

de la biodiversité végétale

1. Démarches technologiques

2. Démarches scientifiques

Première partie. Classification de la végétation

Chapitre 1. Problématiques relatives aux démarches de classification

Chapitre 2. Méthodes de classification hiérarchique

Chapitre 3. Évaluation et comparaison des classifications de la végétation

Chapitre 4. Classifications non hiérarchiques ou de partitionnements

Deuxième partie. Du relevé de terrain à l’identification des communautés végétales

Chapitre 5. Relevés de terrain et leur intégration dans une base de données

Chapitre 6. Identification phytosociologique des communautés végétales

Chapitre 7. Extraction d’informations

Troisième partie. Cartographie de la végétation et utilisation des images satellites

Chapitre 8. Considérations générales sur l’imagerie satellitaire

Chapitre 9. Classification des images

Chapitre 10. Analyses spatiales – imagerie écologique

Conclusion générale

Annexes

Références bibliographiques

Index

Biographie de Connaissance de la biodiversité végétale

Jan-Bernard Bouzillé est professeur à l’université de Rennes I, responsable de l’équipe Dynamique des communautés (UMR Écobio du CNRS).